Information financière

Partager cette page

Twitter Facebook
  • Le Fonds mondial est un instrument financier et non une entité de mise en œuvre. Il collecte de l’argent auprès de bailleurs de fonds et l’investit dans les pays maîtres d’œuvre. Les subventions ont vocation à s’ajouter aux investissements dans la santé, pas à les remplacer. Le Fonds mondial s’attache à soutenir des programmes fondés sur des stratégies nationales de santé et à maintenir un équilibre entre les régions et les trois maladies. Quatre grandes catégories de finances sont présentées ci-après : les contributions, les décaissements, les dépenses de fonctionnement et les allocations.

  • Contributions

    Le Fonds mondial a progressivement augmenté le montant de ses ressources et le montant investi dans la prévention et le traitement du VIH, de la tuberculose et du paludisme et la prise en charge des personnes affectées par ces maladies. Appuyés par des interventions de plaidoyer fortes menées par de nombreux partenaires, en particulier par la société civile et par les populations touchées par la maladie, les défenseurs de la santé mondiale ont incité les autorités publiques, principalement les États du G20, à contribuer de manière constructive à la réduction de la charge de morbidité dans le monde.

  • Fin 2015, le Fonds mondial avait reçu 33 milliards de dollars US sous forme de contributions. La plupart des donateurs font des promesses pluriannuelles, ce qui renforce la stabilité et la prévisibilité des financements à la fois pour le Fonds mondial et pour les maîtres d'œuvre. La cinquième reconstitution des ressources du Fonds mondial fixe les financements pour la période allant de 2017 à 2019.

    Une liste détaillée des contributions et des promesses de dons est disponible ci-après :
    Promesses de dons et contributions

  • Décaissements

    Le Fonds mondial procède au premier décaissement d'une subvention dès lors que le cadre et les spécifications de cette dernière sont finalisés et approuvés. Conformément au principe de financement en fonction des résultats, la poursuite du financement d'une subvention dépend de résultats avérés et efficaces. En juillet 2016, le Fonds mondial avait décaissé un total de 30,7 milliards de dollars US.

    Le graphique ci-après présente un aperçu des financements versés par le Fonds mondial, ventilés par maladie et total cumulé. Des informations supplémentaires sur les décaissements sont disponibles pour chaque pays dans la section relative au portefeuille de subventions.

  • Décaissements

  • Dépenses de fonctionnement

    Les dépenses de fonctionnement du Fonds mondial se sont élevées à 298 millions de dollars US pour l’exercice 2015, un chiffre qui représente environ 2,3 pour cent du total des subventions en cours. Le Fonds mondial a maîtrisé ses dépenses de fonctionnement ces dernières années, grâce à sa discipline de contrôle des coûts et au respect du cadre budgétaire, malgré une hausse continue du volume de travail et des décaissements. Le graphique ci-après présente le montant des dépenses de fonctionnement, par année.

  • Allocation

    Le Fonds mondial utilise un modèle de financement reposant sur l’allocation de financements là où les besoins en ressources sont les plus pressants. Lancé début 2014, ce modèle s’écarte du système précédent, fondé sur les séries de financement. Il classe les pays en quatre catégories, en fonction de la charge de morbidité des maladies et de leur niveau de revenu. Une somme est allouée aux pays au début de chaque cycle de trois ans. Ce système d’allocation de fonds offre aux partenaires de mise en œuvre un financement prévisible et un calendrier flexible.

    Les chiffres ci-dessous comparent le financement pour la période d'allocation 2014/2016 à celui de la période précédente. Ces chiffres reflètent la hausse considérable des financements attribués aux pays lourdement touchés et aux pays à faible revenu, et la stabilité des financements alloués aux pays à revenu intermédiaire.